Territorialité

Des itinéraires inoubliables au cœur de la nature, la gastronomie et la culture

PADOUE - Basilique de Saint-Antoine

 

La Basilique

basilique de Saint-Antoine de Padoue est l'un des principaux lieux de culte catholiques dans la ville de Padoue, en Vénétie.

Connue des Padouans sous le nom il Santo, il s'agit de l'une des plus grandes églises du monde, visitée chaque année par plus de 6,5 millions de pèlerins.Il s'agit de l'un des sanctuaires les plus vénérés du monde chrétien. Cependant, il ne s'agit pas de la cathédrale de Padoue, un titre réservé au Dôme. Elle abrite les reliques de saint-Antoine-de-Padoue.

Le monument équestre de Gattamelata de Donatello se trouve sur le parvis. Donatello a également réalisé des sculptures en bronze (crucifix de la basilique du saint, statues et pièces de différentes tailles) que Camillo Boito a placé sur le maître-autel qu'il a conçu. Elle fait office de basilique papale, son administration revient au Saint-Siège, jouissant donc du droit d'extraterritorialité. L'actuel délégué du pape est Mgr Giovanni Tonucci, prélat de Lorette et délégué pontifical du sanctuaire de la Sainte Maison de Lorette. La pastorale et la gestion administrative de la Basilique de Saint-Antoine sont régies par la constitution apostolique Memorias Sanctorum du pape Jean-Paul II [3], qui définit les tâches et les relations entre la délégation pontificale, les franciscains et la Vénérable Arche de Saint-Antoine qui remplit les fonctions d'économat depuis 1396 pour l'ensemble de la Basilique .

Repères historiques

VENISE - Place Saint-Marc

 

La Place Saint-Marc, située à

Venise, est l'une des plus importantes places italiennes, renommée dans le monde entier pour sa beauté et la conservation de son patrimoine architectural. Elle est par ailleurs la plus grande place de Venise. Elle est le seul espace urbain de Venise qui prend le nom de la place ; tous les autres espaces en forme de places étant appelés des campi. Son corps principal, sur lequel se greffent d'autres lieux, a une forme trapézoïdale et elle mesure 170 mètres de long. Elle est également appelée " la Place " ou « le salon de l'Europe ".

La place elle-même, c'est-à-dire la zone délimitée entre les Anciennes et les Nouvelles Procuratie et les "toutes nouvelles", se présente comme un ensemble architectural très suggestif donnant sur le complexe monumental de la basilique éponyme, d'une rare beauté et juste en face, la silhouette élancée de Saint-Marc. La basilique s'impose sur la place avec sa façade en marbre qui remonte au XIIIe siècle, sur laquelle des mosaïques, des bas-reliefs et une grande quantité de matériaux hétérogènes volés furent insérés . Cela a donné cette polychromie caractéristique, qui est associée aux effets complexes de clair-obscur dus aux ouvertures multiples et au jeu de volumes. Les deux portes d'entrée situées à chaque extrémité (celle du sud, dédiée à Saint-Clément, datant du XIe siècle et celle du milieu) ont été réalisées avec des linteaux en arcs infléchis, d'inspiration arabe, peut-être pour rappeler Alexandrie, où saint Marc avait été martyrisé . Les plus petites portes, dont le style est inspiré de l'antiquité, sont successives. Sur la façade, seule la mosaïque située au-dessus du premier portail à gauche est d'origine ; les autres datent du XVIIe et du XIXe siècle et reprennent les thèmes de celles qui ont été remplacées.

Share by: